Human Rights

Préoccupations sociales

L’Europe, un lieu moins accueillant pour les réfugiés

Alors que la crise migratoire se poursuit, l’Europe « devient une forteresse » où des personnes désespérées sont refoulés, affirme un pasteur Méthodiste Uni en Allemagne.
Préoccupations sociales
Le Révérend H. Jumane Weekie Sr., pasteur de l’Eglise Luthérienne St. Mark de Gbarnga, au Liberia, assiste à la formation de l’Église Méthodiste Unie sur la toxicomanie et ses effets sur la communauté. Photo de E Julu Swen, UM News.

Des pasteurs libériens prêchent sur l’abus de drogue

La campagne de l'Eglise Méthodiste Unie se concentre sur l'aide aux parents et aux jeunes des communautés durement touchées par la toxicomanie.
Préoccupations sociales
Abdul Conteh (à gauche) et Foday Kamara travaillent pour un mineur de diamants artisanal à Kono, en Sierra Leone. Déplacer de gros tas de terre d’un endroit à l’autre est un travail pénible qui rapporte 2 dollars par jour. Les mineurs artisanaux sont indépendants et ne sont pas associés aux grandes sociétés minières de la région. Photo de Kathy L. Gilbert, UM News.

L’extraction de diamants en Sierra-Leone prive souvent les enfants d’éducation

Dans le district diamantifère de Kono, en Sierra Leone, les jeunes sont souvent attirés par l'industrie minière plutôt que par l'école. Une jeune fille Méthodiste Unie soutient que sa génération est en train de changer cette donne.
Préoccupations sociales
Helene Bataku (en robe orange), membre de l'église Méthodiste Unie Mwambangu à Fizi, a appris à lire et à écrire dans un nouveau centre de formation professionnelle dirigé par l'église Méthodiste Unie de Fizi, au Congo. Elle a déclaré que ce centre offrait aux femmes de nouvelles opportunités et une chance de rattraper leurs pairs. Photo de Philippe Kituka Lolonga, UM News.

L'Église aide à former les femmes et les jeunes marginalisés

L'Église Méthodiste Unie de l'Est du Congo a collaboré avec le gouvernement congolais pour ouvrir un centre de formation professionnelle pour les femmes et les jeunes. L'évêque Gabriel Yemba Unda a déclaré qu'il avait recherché ce partenariat pour aider les fidèles de sa région épiscopale - dont beaucoup sont des femmes qui ne savent ni lire ni écrire ou sont victimes de violences sexuelles - à se donner une vie meilleure.
Loading