Fournir de la nourriture aux familles déplacées du Cameroun

Translate Page

L’insécurité au Cameroun et la pandémie de la COVID-19 ont aggravé les conditions de vie des déplacés internes de la région.

L'Église Méthodiste Unie du Cameroun, avec l’appui d’UMCOR, l’agence d’assistance humanitaire de l’Eglise, a fourni de la nourriture et d’autres aides aux personnes qui souffrent. La distribution a eu lieu le 29 juin à l’église Méthodiste Unie Ebenezer de Yaoundé.

« Les bénéficiaires sont des victimes de la crise anglophone et de la situation liée à la COVID-19 qui ont besoin d’une aide alimentaire dans un délai considérable pour guérir, » déclare le Révérend Ndobe Ebenezer Mosima, pasteur de l’église Méthodiste Unie Ebenezer.

Selon les estimations des Nations Unies, il y a plus de 437 000 personnes déplacées au Cameroun en raison de la violence qui sévit dans le pays. La plupart de ceux qui fuient les zones de conflit sont des femmes et des enfants qui se trouvent dans des « conditions difficiles, » a déclaré Babar Baloch, porte-parole du HCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés.

« Ayant fui avec très peu, ils arrivent appauvris dans des communautés d’accueil où les réserves de nourriture sont épuisées et où il y a peu d’infrastructures de santé, d’éducation, d’eau et d’assainissement. »

Ntube Beatrice Diffang, coordinatrice de l’Association des Femmes Méthodistes Unies du Cameroun, supervise la distribution de nourriture et d’autres articles aux personnes déplacées à l’église Méthodiste Unie Ebenezer de Yaoundé, Cameroun. L’église au Cameroun a reçu une subvention Sheltering in Love de 7 320 dollars du Fonds d’assistance UMCOR COVID-19. Photo avec l’aimable autorisation de Vischo Image.
Ntube Beatrice Diffang, coordinatrice de l’Association des Femmes Méthodistes Unies du Cameroun, supervise la distribution de nourriture et d’autres articles aux personnes déplacées à l’église Méthodiste Unie Ebenezer de Yaoundé, Cameroun. L’église au Cameroun a reçu une subvention Sheltering in Love de 7 320 dollars du Fonds d’assistance UMCOR COVID-19. Photo avec l’aimable autorisation de Vischo Image.

Neba Rachel, une des bénéficiaires de cette aide, a déclaré que cette crise avait rendu difficile la satisfaction de ses besoins primaires.

« Il ne me restait plus d’autres options que d’utiliser mon capital pour me nourrir, au lieu de faire fructifier mon petit commerce pour obtenir des revenus et subvenir à d'autres besoins. La COVID-19 a aggravé toute la situation. Grâce à l'église et à UMCOR, les enfants ne mourront plus de faim, » a déclaré Neba.

Comment aider

Grâce au Fonds d’assistance UMCOR COVID-19, UMCOR a rapidement débloqué des subventions pour équiper ses partenaires qui aident les populations vulnérables dans le monde entier. Les Méthodistes Unis peuvent continuer à soutenir l’œuvre de l’Agence des Ministères Globaux et d’UMCOR dans sa réponse programmatique continue au coronavirus.

Pour donner

En savoir plus sur les subventions du Fonds d’assistance UMCOR COVID-19 

Le Cameroun compte 15 173 cas confirmés de COVID-19 et 359 décès, selon les données les plus récentes de l’Université Johns Hopkins.

« C'est une manière pour l’Eglise d’aider le gouvernement à faire face à la pandémie du coronavirus. Le riz et l’huile aideront nos populations à atténuer les difficultés économiques auxquelles elles sont actuellement confrontées, » a déclaré Ntube Beatrice Diffang, coordinatrice des femmes de l’Association des Femmes Méthodistes Unies du Cameroun.

La subvention de 7 320 dollars de Sheltering in Love - provenant du Fonds d’assistance UMCOR COVID-19 - a permis de venir en aide à 1 000 personnes dans le district sanitaire de Yaoundé V. Cinquante familles (environ 500 personnes) ont directement bénéficié de l’aide alimentaire d’urgence et 200 autres ont reçu des kits d’hygiène et de protection contre la COVID-19. Les bénéficiaires ont été sélectionnés en fonction de leur vulnérabilité, de la perte de leurs moyens de subsistance et de leur déplacement.

« Cette pandémie a causé des souffrances indicibles à notre peuple, en particulier aux femmes des zones rurales. L'intervention d’UMCOR est très opportune, » a déclaré Diffang.

UMCOR et son agence mère, United Methodist Board of Global Ministries, ont distribué 146 subventions dans le monde entier pour aider les communautés à faire face à la pandémie de la COVID-19, ainsi que 32 subventions de solidarité. Cela porte à 1,56 million de dollars le montant total accordé au 1er juillet.

Scholastica Chenui, une autre bénéficiaire de la subvention au Cameroun, a déclaré qu’elle espérait avoir une vie meilleure et qu’elle prévoyait partager la nourriture avec d’autres personnes.

« Notre maison a été complètement brûlée. Nous avons dormi sur des feuilles de bananiers dans la brousse, recouverts de pagnes pendant des mois avant que mon mari, mes enfants et moi ne déménagions à Yaoundé, grâce à l’aide d’un cousin. Cette nourriture parviendra à mes cousins, qui sont également des personnes déplacées dans d’autres zones, » dit-elle.

Le Révérend Ekoka Molindo, directeur de mission de l'Église Méthodiste Unie  du Cameroun, a conseillé aux personnes déplacées à l'intérieur du pays de vivre en coexistence pacifique avec leurs voisins.

« Nous sommes prêts à les aider de quelque manière que ce soit. Les portes de l’Eglise sont ouvertes pour tous les résidents déplacés à Douala, Yaoundé et partout là où l’Eglise Méthodiste Unie est présente, » a-t-il déclaré par téléphone depuis son domicile.

Collette Ndobe est communicatrice pour le compte de l’Association des Femmes Méthodistes Unies du Cameroun. 
Contact média : newsdesk@umcom.org
Santé Mondiale
Dr. Marie-Claire Manafundu, responsable du programme de santé maternelle et infantile dans le Congo Est, sert du porridge à des enfants souffrant de malnutrition à l'hôpital Méthodiste uni d'Irambo à Bukavu, au Congo. Photo de Philippe Kituka Lolonga, UM News.

L'Église aide les enfants à retrouver la santé au Congo

Grâce au soutien du programme de santé mondiale du United Methodist Global Ministries, plus de 1 000 enfants souffrant de malnutrition se rétablissent en République démocratique du Congo.
L'Eglise
L'Evêque Unda entouré de quelques responsables laïcs et clergés après l'élection. Au premier plan à gauche, un évêque protestant. L'élection de l'évêque Unda à la tête de l'Église du Christ au Congo est un motif de soulagement pour de nombreux clergés et laïcs de l'est du Congo. Photo de Judith Osongo, UM News.

L'Evêque Unda choisi pour diriger un groupe œcuménique

Taquin : L'Evêque Méthodiste Uni a été élu président provincial de l'Église du Christ au Congo du Maniema, une union de 95 dénominations chrétiennes protestantes et évangéliques en République démocratique du Congo.
Le Conseil des Evêques
L’accès aux vaccins COVID-19 reste un défi mondial. La Wesleyan Covenant Association mobilise des fonds pour aider les délégués de la Conférence Générale en Afrique, en Eurasie et aux Philippines à se faire vacciner. Mais les évêques Méthodistes Unis et d’autres leaders de l’Église soutiennent que ce plan semble servir un groupe spécifique et non la communauté dans son ensemble. Image de coronavirus avec l’aimable autorisation du Center for Disease Control and Prevention ; image de seringue d’Arek Socha, avec l’aimable autorisation de Pixabay ; infographie de Laurens Glass, UM News.

Les évêques Méthodistes Unis et d’autres leaders dénoncent le plan de vaccination de la WCA

Plusieurs leaders Méthodistes Unis remettent en question l’éthique du plan de la Wesleyan Covenant Association visant à aider seulement certains délégués de la Conférence Générale à recevoir les vaccins COVID-19.